Point cultures au 12-02-2008

mardi 12 février 2008
popularité : 36%

- Parcelle du haut : Restent à récolter des carottes (en terre sous un voile protecteur appelé P.17), des radis noirs et des poireaux (semés au printemps 2007, repiqués en juillet et récoltés tout l’hiver).
Les carottes semblent un peu véreuses à cause de mouches qui pondent dessus au printemps et à l’automne. Michèle n’a pas pu recouvrir tous les sillons de P.17, matériel aussi cher que fragile.
Un matin, d’ailleurs, Michèle a trouvé plusieurs déchirures dans le voile. Selon Emile, elles sont causées par les renards. Ils viennent chasser les campagnols qui s’y cachent pour fuir le froid. 
La mâche pousse en ce moment, également protégée sous un voile.
En début d’année, Michèlel a semé des carottes et des poireaux dont la récolte est prévue respectivement pour juin 2008 et au début de l’automne 2008.
Mi-mars, elle tentera une culture de haricots verts type pongo, sous « tunnel nantais » (mini serre basse couvrant toute la longueur du sillon). Cette technique empêche l’arrosage classique et nécessite l’installation d’un goutte à goutte mais devrait permettre une bonne pousse.
Michele va semer des Haricots cupidon, variété cultivée tout l’été dehors.

- Dans le triangle : Les fraises (pieds plantés au printemps 2007) continuent de pousser et devraient donner une première récolte en mai-juin prochain.
Les rhubarbes y ont été replantées mais sont trop jeunes pour être récoltées cette année.

- Parcelle du bas (où est installée la serre) : Il reste des navets à récolter.
Les choux rouges sont également prêts mais, comme ils se conservent bien, Michèle préfère reporter la récolte pour distribuer en priorité les choux verts type Milan qui ont tendance à éclater une fois parvenus à maturité.
La distribution des pommes de terre (entreposées depuis octobre dernier dans la cave de Michèle) est terminée. En tout nous en aurons consommé 1 tonne.
Cette année encore, les tomates seront plantées en plein champ, faute de place sous la serre. Les très grosses tomates, avec une chaire succulente, que Michèle nous a fournies l’an dernier (variété ancienne dite "Russe") correspondaient à une étude et des essais de culture en partenariat avec le CIVAM de l’Aude (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural). La pérennisation de cette expérience semblait compromise faute d’un nombre suffisant de maraîchers volontaires pour continuer cette année. Michèle a finalement obtenu de nouvelles graines. Confrontée à l’incertitude de pouvoir s’en procurer, elle avait acheté des semences de tomates « Calimba » et « cornue Andine ».
Michele a déjà semé des choux fleur et des choux verts type Cabu (mi janvier et repiqués fin février, récolte prévue pour juin), 4 sillons de fèves fin janvier dont les plants mesurent actuellement 7cm. D’autres fèves semées en novembre 2007 (4 sillons également) atteignent 22 cm environ. D’après Michèle, bien que plantés la même semaine que l’an dernier, cette taille indique un mois de retard par rapport à l’année dernière. Elle a aussi semé 3 sillons d’épinards en semis directs (réalisés début novembre). On sème directement les graines sans passer par une germination sur des plateaux en serre avant de repiquer les plantules en serre.
Michèle va devoir arracher 2 sillons d’épinards semés plus tôt cet hiver car ils n’ont pas suffisamment poussés.

- Dans la serre (qui a permis la culture de pas mal de nos légumes cet hiver) : Actuellement, des céleris branche, blettes, salades et choux chinois restent à récolter.
La serre est aussi utilisée pour faire germer les graines, petites choses ô combien précieuses. Les semis sont ensuite repiqués.
Michèle va très prochainement semer des aubergines et des poivrons afin de pouvoir débuter la récolte début juillet.
Des oignons blancs (oignons de printemps) plantés en août 2007, puis repiqués en novembre dernier, devraient pouvoir être récoltés en avril prochain.

Michèle a utilisé la technique de la « motte à repiquer » (la graine est enrobée d’une coque d’argile et plantée dans une petite motte de terreau d’environ 5cm de côté. Après germination, chaque motte avec sa plantule est enfouie dans le sol.
Cela concerne : des salades , des pois (Ils germent à peine en ce moment et pourront être repiqués dans 3 semaines. Michèle doit attendre que les plantules soient suffisamment développées car la pousse des racines est rendue plus difficile par sa terre assez argileuse.), des épinards (10 caisses de 100 mottes). Le semis a été fait mi janvier. Le repiquage en champs est programmé pour début mars.

Michèle a utilisé une autre technique pour les fenouils. Les graines sont semées à la volée sur des plateaux (pour l’équivalent de 5 sillons). Lorsque la graine a à peine germé (stade cotylédonaire), la plantule est arrachée, placée dans une alvéole de terreau afin de croître suffisamment avant d’être repiquée en pleine terre.

Michèle a récupéré des graines de salades variété chi’con d’Auch sur des pieds montés en graines l’an dernier. Elle les a également logées dans des alvéoles de terreau. Les plantules mesurent quelques centimètres de haut.
Michèle a procédé de même pour les salades sucrines (une variété de Montolieu).
Ces 2 variétés de salades ont été semées le 25 décembre 2007 et repiquées en terre mi février 2008.

La douceur actuelle pose problème pour les légumes restés en terre car ils ont tendance à monter en graines.


Commentaires